Triduum de prières pour la paix au Gabon/ Oraisons, préfaces et prières eucharistiques

A l’appel de la Conférence épiscopale, des messes spéciales seront organisées durant l’année 2017, pour la paix au Gabon. Les oraisons, préfaces et prières eucharistiques ont été décrétées par les évêques du Gabon.

ANTIENNE D’OUVERTURE  Jr 29. 11. 12.14

« Mes pensées, dit le Seigneur Dieu,
sont des pensées de paix et non de malheur.

Appelez-moi, je vous écouterai
et, de partout, je vous rassemblerai. »

Ou bien   Ps 17.5-7

Les liens de la mort m’étreignaient,
un cauchemar d’enfer m’emportait,
j’étais affronté aux pièges de la mort.

Dans mon angoisse, vers Dieu j’ai lancé un cri :
de son temple, il entend ma voix, mon cri parvient à ses oreilles.

 PRIERE

MESSE N°1

Dieu fort qui déteste la guerre,
Dieu juste qui démasques tout mensonge,
Attaque-toi, autour de nous et en nous-mêmes,
aux forces orgueilleuses du mal
qui engendrent les atrocités et les souffrances,
Et nous pourrons ensemble faire honneur
à notre nom de fils de Dieu.  Par Jésus Christ.

Rappelle-toi, Seigneur :
ton Fils est lui-même notre paix,
par son sang, il a désarmé la haine ;

Puisque nous célébrons ici son unique sacrifice,
qu’il nous obtienne la fin de nos malheurs
et l’avènement de la paix. Par Jésus.

ANTIENNE DE LA COMMUNION  Jn 14,27

« C’est la paix que je vous laisse, dit le Seigneur,
c’est ma paix que je vous donne ;
ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne;
Ne soyez donc pas bouleversés et effrayés. »

PRIERE APRES LA COMMUNION

Le pain que tu nous as donné, Seigneur,
est le pain qui fortifie le cœur de l’homme,
le pain qui peut faire l’union de tous ;
Qu’il nous aide à juguler les force de la haine
pour ne plus employer que celles de l’amour et de la justice.
Par Jésus.

MESSE N°1

PREFACE   B (Jésus, notre chemin)

Nous te rendons grâce, Dieu saint et fort,
car tu diriges le destin du monde
et tu prends soin de tout homme.

Tu nous invites à écouter ta Parole
qui nous rassemble en un seul corps,
et à nous attacher dans la foi à suivre ton Fils.

Il est, lui, le chemin qui nous conduit vers toi ;
Il est la vérité qui nous rend libres ;
Il est la vie qui nous remplit de joie.

C’est pourquoi nous te rendons grâce, Père,
pour ton amour, par Jésus, ton Fils bien-aimé.

Nous unissons nos voix à celles des anges,
pour chanter et proclamer ta gloire : Saint !…

Le prêtre dit, les mains étendues :

Nous te glorifions, Père très saint :
Tu es toujours avec nous sur la route,
et plus spécialement encore
lorsque ton Fils Jésus nous rassemble
pour le repas de l’Amour.
Comme jadis pour les disciples d’Emmaüs,
il explique pour nous l’Ecriture et nous partage le pain.

Le prêtre étend les mains sur les offrandes.

C’est pourquoi nous te prions,
Père tout-puissant :
envoie ton Esprit sur ce pain et ce vin,
afin que le Christ Jésus réalise au milieu de nous
la présence † de son corps et de son sang.

La veille de sa passion,
pendant le repas, il prit le pain,
Il rendit grâce,
Il le rompit
et le donnant à ses disciples, en disant :

« Prenez, et mangez-en tous :
ceci est mon corps

livré pour vous. »

Le prêtre montre au peuple l’hostie consacrée, la repose sur la patène et fait la génuflexion.

De même, il prit la coupe remplie de vin,
il rendit grâce
et la donna à ses disciples, en disant :

« Prenez, et buvez-en tous,
car ceci est la coupe de mon sang,
le sang de l’Alliance nouvelle et éternelle,
qui sera versé
pour vous et pour la multitude
en rémission des péchés.
Vous ferez cela en mémoire de moi.
 »

I       Il est grand le mystère de la foi !

R/  Nous proclamons ta mort, Seigneur Jésus,
nous célébrons ta résurrection,
Nous attendons ta venue dans la gloire.
(…)

Ensuite, les étendues, le prêtre dit:

Père très bon,
nous célébrons le mémorial de notre réconciliation
et nous annonçons l’œuvre de ton amour :

En passant par la souffrance et la mort,
ton Fils est ressuscité à la vie nouvelle et a été glorifié.

Regarde cette offrande:
C’est Jésus qui se donne avec son corps et son sang,
et qui, par ce sacrifice,
nous ouvre le chemin vers toi, notre Père.

Dieu, Père plein de tendresse,
donne-nous l’Esprit d’amour, l’Esprit de ton Fils.

B

► Nous qui allons recevoir son corps et son sang,
fortifie-nous et fait que nous soyons un
dans la foi et l’amour,
unis à notre Pape N. et à notre Évêque N.

Ouvre nos yeux à toute détresse.
Inspire-nous à tout moment la parole qui convient,
quand nous nous trouvons en face
de frères seuls et désemparés.

Donne-nous le courage du geste fraternel,
quand nos frères sont démunis ou opprimés.

Fait de ton Église un lieu de vérité et de liberté,
de justice et de paix,
afin que tout homme puisse y trouver
une raison d’espérer encore †.

†Prends pitié, Père, de nos frères,
qui sont morts dans la paix du Christ,
et de tous les morts dont toi seul connais la foi,
et conduis-les à la résurrection.

Et lorsque prendra fin notre pèlerinage sur la terre,
accueille-nous dans ton Royaume,
où nous espérons être comblés de ta gloire
tous ensemble et pour l’éternité.

En union avec la Vierge Marie,
la bienheureuse de Mère de Dieu,
Saint Joseph son, son époux,
avec les Apôtres, les martyrs,
(saint N.) et tous les saints,
nous te prions et nous te glorifions
par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Le prêtre prend la patène avec l’hostie consacrée, ainsi que la coupe, et, en les élevant, il dit:

Par lui, avec lui et en lui,
à toi Dieu le Père tout-puissant,
dans l’unité du Saint-Esprit,
tout honneur et toute gloire
pour les siècles des siècles.

R/  Amen

 

 

 

 

Publier votre commentaire