Soeurs salésiennes de Don Bosco/Journée internationale de la femme 2018/ Centre d’alphabétisation adultes

Célébration particulière de la Journée internationale de la femme 2018 avec les Soeurs salésiennes de Don Bosco de la paroisse Notre Dame du Rosaire et de la Nomba, en périphérie de Libreville. Le Centre d’alphabétisation pour adultes, coordonné par Soeur Praxelle, a été présenté au public le mercredi 07 mars 2018, au cours de retrouvailles bon enfant, ponctuées par des sketches et des témoignages. Tout pour la formation de la femme, pour lui donner les outils nécessaires pour avancer et se réaliser.

Photo: Saint Don Bosco

Selon la Déclaration universelle des Droits de l’homme, « Considérant … L’Assemblée générale,
Proclame la présente déclaration universelle des droits de l’Homme comme l’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l’esprit, s’efforcent, par l’enseignement et l’éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d’en assurer, par des mesures progressives d’ordre national et international, la reconnaissance et l’application universelles et effectives ».

Une vision portée en action par le biais du Centre d’alphabétisation des Soeurs salésiennes de Don Bosco de la paroisse Notre Dame du Rosaire et de la Nomba. Par l’action conjuguée de Soeur Praxelle et de laïcs, des femmes et des hommes de tout âge peuvent repousser les barrières de l’analphabétisme, acquérir les outils de l’instruction, en trois niveaux proposés:

* Niveau 1: Pour les personnes ne sachant ni lire ni écrire.
* Niveau 2: Pour les personnes sachant un peu déchiffrer l’alphabet.
* Niveau 3: Pour les personnes sachant lire et écrire avec difficulté, et qui souhaitent se perfectionner.

Au cours de cette première présentation publique du centre d’alphabétisation pour adultes, des sketches ont été présentés. Entre autre, celui tiré d’une histoire vécue: une femme dont l’époux découvre, au bout de dix ans de mariage, qu’elle ne sait ni lire ni écrire (!!). Celui-ci la chasse de la maison, avec leurs trois enfants. Les temps d’errance sont pudiquement gommés. La femme rencontre un homme qui, apprenant qu’elle ne sait ni lire ni écrire, l’emmènera au Centre d’alphabétisation, prendra en charge les frais, et, au final, épousera la dame, devenant ainsi un second père pour les trois enfants.

D’autres femmes ont fait des témoignages émouvants. Telle une dame âgée qui, ayant exercé comme secrétaire, subissait les moqueries de ses collègues et de sa famille. Jusqu’au jour où elle a suivi les cours du Centre d’alphabétisation, et retrouvé sa dignité.

Autre témoignage d’un jeune homme. Orphelin, aîné de sa mère, il n’avait pas pu aller à l’école par manque de moyens. De ce fait, il ne pouvait pas surveiller les devoirs de ses cadets, ni les aider. Après divers petits métiers, il a découvert le Centre d’alphabétisation. Aujourd’hui, ce jeune homme sait lire et écrire, ce qui lui ouvre des possibilités d’un emploi et d’un meilleur salaire.

Outre les cours d’alphabétisation pour adultes, le Centre propose également des cours d’informatique, de couture et de cuisine.

 

Publier votre commentaire