Soeur Lydie OYANE/ Une vie consacrée au service des plus faibles

Soeur Lydie OYANE, religieuse assassinée à Libreville dans la nuit du 19 au 20 mars 2020, avait voué sa vie consacrée aux personnes âgées, abandonnées par leur famille, à travers la Fraternité Saint Jean et le MEJ Gabon.

Soeur Lydie OYANE

La Mission Fraternité Saint Jean de Libreville/ Recueil des personnes âgées abandonnées

La structure dirigée paer Soeur Lydie Oyane est située dans la Vallée Sainte Marie de Libreville, en contrebas de la cathédrale Notre Dame de l’Assomption. Dans une Afrique en perte de ses traditions, une société en déliquescence, gardons le respect de nos « vieux ». Accompagnons-les en fin de vie, comme eux aussi nous ont accompagnés de la gestation à l’âge adulte. Un peu de notre temps, un peu du « fruit du travail de nos mains », en un mot, un soutien à cette œuvre en Eglise est à notre portée. Ce n’est rien, et c’est aussi beaucoup. Pour l’amour de Dieu, sous le regard de la Vierge Marie, dont la statue, blottie dans la grotte mariale, vous interpelle et parle à votre cœur, pour peu que l’on veuille bien s’arrêter, laisser quelques instants nos soucis et préoccupations personnelles, pour nous attacher à soulager ceux qui n’ont plus rien.

Ce peut être vous, moi, un ami, une connaissance, demain, un jour ; nul n’est à l’abri des revers de la vie, ou des conséquences de la déperdition des valeurs dans une société de l’individualisme exacerbé. Et vous, nous, je, serions heureux d’une main tendue, d’un sourire, d’un geste de communion.

Source: Facebook/ églisecatholiqueaugabon

Publier votre commentaire