Okano/ Paroisse Notre Dame- des Victoires: Historique

Le Père Babin fut le premier supérieur et fondateur de la mission. Le Père Mezenge lui succéda en attendant l’arrivée du Père Kérisit en 1909.

La chapelle fut terminée en 1910. Une maison d’habitation de 36 mètres à étage, avec une large véranda, atelier spacieux de menuiserie, bergerie, poulailler, tout cela a été construit solidement et élégamment. Mais c’est a la chapelle surtout que les talents et les bonnes volontés ont fait merveille : chœur en rotonde, nef romane, revêtement intérieur de super panneaux vernis, clocher svelte, on voit que les « logeurs du Bon Dieu » y ont mis toute leur âme. C’était cela Notre Dame des Victoires. Depuis plus de trois décennies, cette mission a été abandonnée et ne reste plus qu’une grande forêt. Seuls les arbres fruitiers laissés par les missionnaires et le cimétière (dans la brouse) sont encore visibles.

Publier votre commentaire