Notre-Dame des Victoires de Glass

La mission acquit un terrain sur le quartier de Glass, au village Rogovèni en 1876. La station fut dédiée à Saint- Michel. Mais le 6 juillet 1879, cette chapelle sera incendiée. On abandonna donc le terrain pour Plaine-Niger où on construit une chapelle en planches de 20 mètres de long et 6 mètres de large.

Le 29 juin 1898, on posa la première pierre du nouvel édifice consacré à Notre-Dame des Victoires, inauguré le 30 octobre de la même année.

A partir de 1950, l’Abbé Raponda Walker assura les offices du dimanche et suivit la pastorale, secondé par deux catéchistes très actifs (Sébastien Ta-Mburu et Philomène Osuka).

Suite au déplacement de l’église Saint-Pierre, l’église Notre-Dame des Victoires fut détruite en 1977 et une copie fidèle de Saint-Pierre vit le jour à l’emplacement de l’ancienne église.

La paroisse est administrée depuis plusieurs années par les Pères clarétains en tête desquels le Père Luis Moto.


Publier votre commentaire