Libreville Sainte Marie/ Paroisse Cathédrale Notre Dame de l’Assomption: Historique

Le Père Bessieux, arrivé le 28 septembre 1844, fut reçu par le commandant français du poste du Fort d’Aumale  célébra la première messe le 29 du même mois, en la fête des Saints Archanges, Michel, Gabriel et Raphael.

Une première chapelle fut bâtie en planche et fut incendiée le 24 décembre 1848, on songea alors à faire quelque chose en dur.

A l’origine, tous les corps de bâtiments (églises, résidences, écoles, ateliers) furent construits avec des murs épais de latérite. La chaux provenait des bancs de roches calcaires de la plage.

La nouvelle église fut terminée en 1864, et fut bénite  le 5 août en la dédicace de Notre Dame des Neiges par Mgr Bessieux.

A cette époque, c’était un véritable monument, long de trente mètres sur dix de large, le clocher ne fut élevé qu’en 1900 avec une charpente métallique formée des quatre grandes vergues du paquebot «villes-de-Maceió» de la compagnie des chargeurs réunis.

Les trois grosses cloches et l’horloge à quatre cadrans sonnent l’heure pour les villages alentours et les fresques de l’intérieur, réalisées par le père Maurice Briault, représentent toute les catégories de saints du Paradis. Devant l’église, le cimetière où reposent les trois évêques du Gabon décédés à Libreville : Mgrs Bessieux, Le Berre et Martrou. La tombe de Mgr Ndong y fut ajoutée en 1989.

C’est en 1958 que Mgr Jean Jérôme Adam fera construire la nouvelle cathédrale en prenantt soin de ne pas détruire le patrimoine culturel national, que constitue la première église du Gabon de 1864. Une association (AGRESAMA) se propose de procéder à la restauration de cette église qui a toujours été le Centre Administratif du Vicariat Apostolique, puis de l’Archidiocèse.

Sainte-Marie a été érigée en paroisse en 1964, avec comme curé le Père Mayor.
L’actuel curé de la paroisse cathédrael a pour nom Jean Jacques Kombila, précédemment curé de la paroisse Saint André de Libreville. Il remplace à ce poste l’abbé Alexis Owanwiri, envoyé comme vicaire à la paroisse Saint Pierre de Libreville.

Publier votre commentaire