Libreville Lalala/ Paroisse Saint-Joseph: Historique

Dès 1933, Joseph Ndong  commença le catéchisme pour les populations fangs nouvellement arrivées dans le quartier. Compte tenu du développement rapide des environs, le Père Lefebvre décida de la construction d’une chapelle pour les chrétiens.

Le Père Clément réalisa une chapelle en pisé, et planta des cocotiers sur la concession, le tout complété par une case en ciment pour les catéchistes et deux salles de classe sous les ordres du Père Lefebvre.

Le Père Guellec se lança par la suite dans la construction d’une véritable chapelle, dédiée à Saint-Joseph qui sera bénie le 17 mars 1952.

La paroisse grandit avec la construction, par le Père Gervain, du  Presbytère de Saint-Joseph en 1972 et procédera à l’agrandissement de l’église en 1984.

Devant le manque de moyens financiers pour aller au terme des différents travaux entrepris, l’abbé Paul Akoué, à l’époque curé de la paroisse, se tournera vers les hautes personnalités. C’est ainsi que le 21 novembre 1993, il s’adressera au défunt Chef de l’Etat, Omar Bongo. De part son appui financier, Mgr André-Fernand Anguile procéda à la bénédiction solennelle de la nouvelle église, d’une capacité d’accueil avoisinant les 800 places avec un clocher de 12 mètres quelques années plus tard.

Les travaux d’agrandissement de la paroisse se poursuivent avec l’actuel curé, le Père Innoncent Nzemba. 
On retiendra plusieurs réalisations et innovations au sein de la paroisse depuis qu’il dirige cette entité religieuse.

Dans les grandes réalisations, on notera :

– le carrelage de l’église
– l’agrandissement du bâtiment qui abrite son logement, son cabinet de travail et le secrétariat paroissial
– l’élévation d’un bâtiment à un niveau destiné aux salles de classes (six)
– la construction d’un deuxième bâtiment à un niveau en face de l’église, pouvant servir de salle polyvalente pour les cérémonies et de bibliothèque.
– l’édification d’un box déjà opérationnel pour la vente des objets de piété
– le prolongement de l’église
– l’élévation de la grotte mariale dénommée NOTRE-DAME-DE-LA -JOIE, qui a reçu la bénédiction de Monseigneur Basile Mvé Engone le 19 décembre 2009, le jour de son inauguration.

On peut dire aujourd’hui que les paroissiens de Lalala sont fiers et heureux de leur structure, et comptent l’entretenir jalousement afin que les générations chrétiennes futures continuent d’en faire bon usage.

Source : Pierre Berthier

Publier votre commentaire