Jubilé 175 ans d’évangélisation du Gabon/ « 24 heures pour le Seigneur »/ Message évêques/ Modalités pratiques

En prélude des préparatifs du Jubilé des 175 ans de l’évangélisation du Gabon, les évêques du Gabon adressent un message au peuple de Dieu. Principaux points abordés: les « 24 heures pour le Seigneur », en temps de prières particulières du vendredi 09 mars 2018 à 16h au lendemain à 16h, le rappel du devoir chrétien de demander des messes pour les vivants et pour les morts, la réduction du tarif des dites messes du 09 mars 2018 au 24 novembre 2019.

ANNONCE DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE DU GABON EN VUE DU JUBILÉ DES 175 ANS

Aux Prêtres, Diacres, Religieuses, Religieux, Fidèles, Femmes et Hommes de bonne volonté, à tout le Peuple de DIEU qui est Gabon,
Vraiment il est juste et bon de rendre grâce à DIEU toujours / (cf. préface).

Chers Filles et Fils de Dieu’

1. Après I’annonce solennelle du Jubilé des 175 ans de I’Eglise au Gabon
(1844-2019), Nous vous offrons ici quelques modalités pratiques.

2. Avant tout, rappelez-vous les paroles poignantes du Pape François dans son Message pour ce Carême :,, À cause de l’ampleur du mal la charité de la plupart des hommes se refroidira » (Mt 24, I2). Car <<face à des événements douloureux,
certains faux prophètes tromperont beaucoup de personnes, presqu’au point d’éteindre dans les cœurs la charité qui est Le centre de tout l’Évangile. »

3.Le Pape souligne que la présence de « faux prophètes » ne doit pas nous étonner car <<depuis toujours le démon est menteur et père du mensonge >> (Ct. jn 8,44); et son travail consiste à « troubler le cœur de I’homme » .Aussi vous prions-Nous d’en accorder aucune importance « aux paroles malicieuses d’une personne qui détourne de DIEU, avilit la Foi, mine I’Espérance et tue la Charité ».

4. Rendons grâce à DIEU le Père « Juste et Bon » qui Lui-même s’occupe des « assassins » de ta Foi. Prions pour eux sans cesse. Avec le thème donné par la Pape: << Près de toi se trouve le pardon (Ps l30,4),
du Vendredi 09 Mars à 16H00 au Samedi 10 Mars 2018 à 16H00, vivons 24 heures pour le Seigneur.

5. Pour 24 heures pour le Seigneur, Nous décrétons une Veillée de prière pour demander à DIEU purification, « Protecton, délivrance, guérison » du Gabon de
tous les crimes, et pour << ouvrir plus largement encore Le trésor de la miséricorde et de La tendresse de Dieu que porte toute Eglise >> (Mgr B-N.Aubertin).

6. Pendant la veillée les activités sont: Messe au début et à la fin des 24 heures,
Chemin de Croix, Adoration,Enseignement,Méditation,Célébration
pénitentielle communautaire avec confessions individuelles, Rosaire. Nous recommandons vivement que cette Veillée soit organisée et vécue dans chaque
Eglise et chapelle sur toute l’étendue du territoire, selon le génie et les habitudes
locales. Durant les 24 heures, Nous prions chaque Diocèse d’organiser une chaîne ininterrompues de Messes et du Rosaire.

7. Face aux grandes difficultés économiques des fidèles et pour les aider à demander des Messes pendant Ia préparation et célébration du Jubilé, Nous annonçons officiellement qu’au Gabon, à compter du 09 mars 2018 jusqu’au 24
novembre 2019,l’honoraire de la Messe passe de 5000 F.CFA à 3000 F.CFA.

8. Nous rappelons aux fidèles la nécessité prier pour les vivants et pour les morts:une oeuvre de miséricorde spirituelle. Aussi chaque fidèle a-t-il le devoir de demander au moins 3 Messes par an: dont 2 Messes d’intercession (‘1 pour les
vivants et 1 pour les défunts) et 1 Messe d’action de grâce (pour le don de la vie ou pour une grâce reçue). A cet effet, chaque Diocèse prendra des dispositions pratiques pour aider les prêtres et les fidèles afin éviter tout aspect simoniaque.

9. La conversion du coeur – pour raviver la Charité, renforcer I’Espérance et maintenir vivante la Foi – doit être pour chacun l’âme du Jubilé. Une véritable conversion commence qui se concrétise par le refus, le rejet du mensonge qui est
I’oeuvre du démon engendrant trouble, discorde et violence; elle se prolonge par le choix et la défense de la vérité avec tout ce qui I’accompagne. Tel est le réel
 » sursaut qualitatif en dignité et en fierté » que doit vivre chaque fidèle.
Que par I’intercession de la Très Sainte Vierge Marie, Notre-Dame du Gabon,le Mensonge s’éloigne et que la Vérité s’implante dans les cœurs !
Nous implorons un torrent de grâces divines le Gabon et tous ses habitants,ainsi sur chacun de Vous.

Libreville, Ie 28 Févier 2018.

Pour les Evêques du Gabon

+Mathieu MADEGA LEBOUAKEHAN
Evêque de Mouila
Président de la Conférence Episcopale
ler Vice-Président du Symposium d’Afrique et Madagascar

Publier votre commentaire