Journée mondiale de prière pour les vocations/ Admonestation d’un prêtre gabonais

Réflexion d’un prêtre gabonais dans le cadre de la 56è Journée mondiale de prière pour les vocations. Les fidèles demandent, voire exigent, de saints prêtres et religieux(ses). Mais quelle est la qualité et l’engagement de chacun pour les candidats au sacerdoce, à la vie consacrée ou au mariage religieux?

« Que chacun de nous réfléchisse sur sa contribution pour susciter et encourager les vocations: quelle est notre part de responsabilité?

Ces jeunes dans nos paroisses, se sentent-ils estimés, encouragés et accompagnés par nous, prêtres et laïcs? Ou alors, passons-nous notre temps à les diaboliser et à les déconsidérer ou démotiver?

Combien de jeunes avons-nous envoyé au séminaire ou au couvent? Combien avons-nous entraîné au mariage religieux?

Prions le Seigneur pour notre silence et notre manque de soutien pour tous ces jeunes, découragés par nos paroles souvent méchantes.

Merci pour ceux qui encouragent les vocations, et prient pour les vocations ».

Abbé Willy Ntoutoume Ongouori, diocèse de Franceville/ Chargé des vocations

Publier votre commentaire