Interpellation et relaxe du père Yannick Obiang Edou

Suite à la célébration, le 31 août 2017,  d’une messe pour les défunts victimes des événements post-électoraux d’août 2016, le père Yannick Obiang Edou a été interpelé et entendu à la Direction Générale des Recherches (DGR), avant d’etre relâché.

Cette deuxième interpellation récente d’un prêtre dans l’exercice de son sacerdoce a indigné nombre de catholiques gabonais. Les yeux sont tournés vers la Conférence épiscopale du Gabon et la Nonciature apostolique, pour un respect des dispositions de l’Accord-cadre, qui lie le Saint-Siège et le Gabon.

Publier votre commentaire