Enseignement privé catholique/ Installation des nouveaux proviseurs

15 octobre 2018. Les nouveaux proviseurs de l’enseignement privé catholique gabonais (lycées Quaben, Sainte Marie et collège Jean-Rémy Bessieux de Libreville) ont été installés dans leurs fonctions par le directeur national, l’abbé Félicien Bakita Moulili.

C’était à l’issue d’une cérémonie sobre mais empreinte de solennité tenue dans la grande salle de classe du bâtiment feu Mgr André Fernand ANGUILE qui a refusé du monde. Responsables de nos établissements, enseignants, élèves, parents, amis et connaissances ont fait massivement le déplacement pour assister à la cérémonie d’installation et de passation de charges des nouveaux promus.

Le directeur national de l’Enseignement Privé Catholique, Mr l’abbé Félicien Bakita Moulili a marqué de sa présence la cérémonie.

Monsieur Pambou Mihindou Max, ancien proviseur du Lycée Sainte Marie, devient le nouveau proviseur du Lycée et Collège Quaben, il remplace à ce poste monsieur Meye M’Obiang François de regretté mémoire et cède sa place à monsieur Massala Joseph ancien principal du Collège Jean Rémy Bessieux, il est remplacé à ce poste par madame Ambassa, ancien censeur 2 de l’Institution Immaculée Conception.

Pendant la cérémonie d’installation, le directeur national de l’enseignement privé catholique a tenu à rappeler aux nouveaux promus la tâche qui les attend à la tête de ses établissements dont ils tiennent désormais les rênes.  » Je tiens à vous rappeler que vous réussirez à vous attirer le respect de votre personnel, son attention et son admiration, si vous vous appropriez le prétexte de Montesquieu qui disait « pour gouverner les hommes, il ne faut pas être au dessus d’eux, il faut être avec eux ». Il vous faudra donc vous débarrasser des clichées et des préjugés pour mener à bien votre mission. Cultivez en permanence un esprit de collaboration, amener vos collaborateurs à travailler en parfaite symbiose car la crédibilité, la qualité de vos actions dépendront de la nature des relations que vous entretiendrez avec tous les acteurs de l’éducation », a-t-il souligné.

Des hommes et des femmes capables et à la hauteur jusqu’aux ongles connaissant bien la maison, dira monsieur Goumba, directeur du second degré lors de la présentation des heureux promus. Dans son propos de circonstance, le directeur du second a exhorté les promus à cultiver 3 choses essentielles : Ne pas être chef de tout et responsable de rien, car il faut dans la gestion administrative et pédagogique qu’il y ait visibilité de telle manière que chacun se retrouve en son addition.

Incarner la catholicité dans nos institutions scolaires afin de faire sienne la maxime de Rabelais « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Il nous revient également d’instruire, d’éduquer, de moraliser, responsabiliser et conscientiser nos apprenants de telle manière que demain, ils soient des citoyens responsables dont l’Etat, le pays a besoin. À ce titre il a invité chacun des élus du jour à redoubler d’ardeur au travail et d’effort et souhaité une brillante carrière.

S’exprimant au nom de ses collègues promus, Mme Ambassa a saisi cette occasion pour exprimer leurs remerciements à la hiérarchie pour la confiance placée en eux. Pour eux, « la nouvelle tâche qui leur assignée constitue une responsabilité aux défis multiples qu’il faudra relever. Ils ont pris l’engagement de faire ce travail avec zèle et abnégation, professionnalisme et courage et pour cela, ils ne ménageront aucun effort pour mener à bien les tâches qui leurs sont confiées » a-t-elle soulignée.

Pour joindre l’utile à l’agréable, des agapes fraternelles ont mis fin à cette cérémonie d’installation.

Par Jean-Marie MBA ONDO

Publier votre commentaire