Communauté Ecclésiale Vivante de Base Mère Cécilia

Eglise Catholique du Gabon
Paroisse de Saint-André
Communauté Ecclésiale Vivante de Base Mère Cécilia

BP : 13131 Libreville Gabon
Tel : 06.21.66.41/03.16.35.48/07.89.53.78
E-mail : merececilia@yahoo.fr 

 

Génèse :

Sous l’inspiration du Père Gérard Morel une petite Communauté naît au quartier Derrière La Prison le 05 février 1991. Le choix du nom de cette Communauté s’est porté sur une religieuse gabonaise qui a consacré sa vie au service de l’Eglise. La Communauté est portée aux fonds baptismaux sous le vocable de Mère Cécilia.

Mère Cécilia, première religieuse gabonaise ayant servi à Saint-André, nous t’avons choisie sans vraiment te connaître, nous t’avons aimée sans vraiment te connaître. Aujourd’hui nous pouvons dire que nous te connaissons car nous avons pris connaissance de ton œuvre dans l’Eglise du Gabon.

Mère Cécilia, que ton modèle nous instruise, tu es à jamais vivante et nous croyons également que le Dieu Très Haut t’a comptée parmi les siens.

Une Communauté Ecclésiale Vivante de Base est généralement définit comme étant une petite Eglise. C’est-à-dire qu’elle représente la Paroisse à laquelle elle appartient dans les quartiers où elle est circonscrite. Le Responsable de la Communauté est sous la tutelle du Curé de la Paroisse ; il devient alors ses oreilles et ses yeux au sein de ladite Communauté.

La C.E.V.B Mère Cécilia comprend : Les Immeubles C.E.I, le quartier Derrière La Prison et le Camps Gros-Bouquet.

Partant du COMPEDIUN DE LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE comme aliment de croissance humaine et spirituelle, personnelle et communautaire, mais aussi comme instrument d’Evangélisation car elle met en relation la personne humaine et la société à la lumière de l’Evangile.

Nous C.E.V.B Mère Cécilia, avons comme objectif principal, la manifestation de la face sociale du Christ sous toutes ses formes et dimensions.

Comme objectifs secondaires, la vulgarisation du modèle de foi de Mère Cécilia partout où besoin sera « Tous les témoignages… sur la vie de Mère Cécilia affirment, sans aucune exception, qu’elle fut une religieuse digne à tous égards. C’est là un bel exemple pour l’Eglise du Christ au Gabon. Nous avons, en effet, besoin d’exemples, de modèles. Plus le modèle est proche de nous, plus il est entraînant, stimulant. ».

Notre souhait est de contribuer également au dur labeur abattu par le Père Gérard Morel en vue de la béatification future  de Mère Cécilia par le biais de la « Prière pour obtenir des grâces par l’intercession de Mère Cécilia ».

 

Prière

pour obtenir des grâces
par l’intercession
de Mère Cécilia

Dieu, notre Père, tu as appelé Marie-Philomène
Fatou-Berre, à la vie religieuse dans la Congrégation
des Sœurs de Sainte Marie de Libreville et elle a répondu
à sa vocation par toute une vie de totale et joyeuse fidélité.

Que son exemple nous entraine à sa suite, « sur la route
de la sainteté » et que de nombreux jeunes, appelés comme
elle à la vie consacrée, répondent avec la même loyauté et
générosité à leur vocation.

Et maintenant, pour que nous puissions mieux l’imiter,
montre nous ta bonté ; daigne opérer par elle une œuvre
de ta toute-puissance et ainsi glorifier ta servante Mère Cécilia
Fatou-Berre, en nous accordant par son intercession…(énoncer ici la grâce demandée).

Les personnes ayant obtenu des grâces par l’intercession de Mère Cécilia, sont priées de les faire connaître à :
Archevêché B.P. : 2146 Libreville-GABON

 

Quelques activités phares réalisées par la C.E.V.B Mère Cécilia
pour le compte de l’année Pastorale 2009-2010

22 novembre 2009 : Anniversaire décès

Mère Cécilia célébrée 20 ans après sa mort, en présence de ses parents, amis et connaissances, ainsi que sa congrégation religieuse.

L’UNION N°10186 jeudi 26 et vendredi 27 novembre 2009 page N°8

30 janvier 2010 : Santé/Lutte contre le Paludisme

La Communauté Mère Cécilia pour la propreté des habitants et la phytothérapie en partenariat avec l’O.N.G PROMETRA du Dr Amah Amavi.

L’UNION N°10248 mercredi 10 février 2010 page N°8

Projet en perspective :

Soutien Scolaire des élèves des environs des quartiers
Derrière La Prison-Gros bouquet et Trois quartiers.

 

Préambule

Depuis près de dix ans, le système éducatif Gabonais fonctionne au ralenti à cause de nombreux problèmes liés aux situations administratives des enseignants. Cette situation a pour conséquence, les grèves répétitives, les programmes scolaires inachevés, l’accumulation des lacunes chez les apprenants, le non respect de la durée d’une année académique.

Si la formation de l’homme est au centre des priorités de la cité, c’est que c’est l’affaire de tous.

Conscient que l’église qui est la personne morale de la société a pour vocation la formation spirituelle de l’homme et comme le dit le Compendium (la doctrine sociale de l’église) L’amour se trouve en face d’un vaste labeur auquel l’Église veut contribuer, notamment par sa doctrine sociale, qui concerne tout l’homme et s’adresse à tous les hommes. Tant de frères nécessiteux attendent de l’aide, tant d’opprimés attendent la justice, tant de chômeurs attendent du travail, tant de peuples attendent le respect: « Est-il possible que dans notre temps il y ait encore des personnes qui meurent de faim, qui restent condamnées à l’analphabétisme, qui manquent des soins médicaux les plus élémentaires, qui n’aient pas de maison où s’abriter? Le tableau de la pauvreté peut être étendu indéfiniment, si nous ajoutons les nouvelles pauvretés aux anciennes ; nouvelles pauvretés que l’on rencontre souvent dans des secteurs et des catégories non dépourvus de ressources économiques, mais exposés à la désespérance du non-sens, au piège de la drogue, à la solitude du grand âge ou de la maladie, à la mise à l’écart ou à la discrimination sociale. Bref voilà les maux de notre temps qui guettent une jeunesse non formée.

C’est sous cet angle que  la Communauté Ecclésiale Vivante de Base Mère Cécilia après réflexion se propose d’apporter sa modeste contribution dans la formation des jeunes en organisant des cours de soutien gratuit en l’école de Gros bouquet 3 pour les élèves ayant des difficultés, des lacunes afin d’améliorer leur rendement. Car un pays ne peut se développer qu’avec une jeunesse bien formée.

L’objectif de ce projet est de permettre aux familles économiquement faibles de donner à leurs enfants plus de chance et capitaliser leurs chances de réussite scolaire et espérer une meilleure situation sociale.

Attentes : Nous sommes ouverts à toutes les bonnes volontés qui de près ou de loin voudront bien nous accorder toutes aides possibles pouvant nous aider à manifester du mieux que nous pourrons la face sociologique de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ.

 

Responsables C.E.V.B Mère Cécilia

M. et Mme MATSANGOU Wilfrid

 

COMPOSITION DU BUREAU MERE CECILIA

Responsables                                                                : M. et Mme MATSANGOU Wilfrid

Responsables Adjt. et Chargés de la Spiritualité : M. et Mme NKILI NGUEMA Alban
Chargés de Projets                                                       : M. et Mme MOUNGUENGUI Bertin
Secrétaire                                                                       : Mme IBINGA Aubierge
Chargée de la Communication                                    : Mme Marie Claver NFONO NGUEMA

 MOM

Publier votre commentaire