Archidiocèse Libreville/ Vœux à l’Archevêque/ Messe action de grâce

Image d’archive Comme il est de coutume en chaque 02 janvier, la communauté chrétienne de Libreville a présenté ses vœux de nouvel an à l’archevêque métropolitain, Mgr Basile Mvé Engone, lors de la célébration de la Saint Basile  le Grand et Saint Grégoire, le 2 janvier dernier. La messe d’action de grâce, présidée par Mgr Basile Mvé Engone, a été célébrée en la cathédrale Notre Dame de l’Assomption.

Venus des différentes paroisses de Libreville, les prêtres, religieux et religieuses, ainsi que les fidèles, ont honoré le rendez-vous de chaque 2 janvier, depuis l’arrivée de Mgr Basile Mvé Engone comme Archevêque de Libreville en 1998.

Présidant lui-même cette célébration eucharistique, l’Archevêque de Libreville n’a pas manqué de rendre grâce à Dieu et de constater que : « nous avons toujours besoin d’aide, mais encore plus en un temps de crise comme celui que nous vivons. N’oublions pas que seul Jésus nous sauve, et non les autres. C’est Jésus notre sauveur, il n’y en a pas d’autres. La tentation de chercher des sauveurs à bon prix est une tentation dangereuse. Encore moins pour nous. Pouvons-nous penser être pour nous-mêmes des sauveurs. Nous en rencontrons, il y a des prophètes qui se disent des sauveurs, il faut aller vers eux pour arranger notre vie, pour la rendre plus riche, pour que nous fassions ce que nous voulons sans que les autres nous gênent, ou s’opposent à ce que nous désirons. Nous devons comprendre que le bonheur ne vient pas des autres mais de Dieu et que c’est à lui qu’il faut s’adresser ».

Mgr Basile de poursuivre : « Les puissances humaines, souvent, détruisent, mais la puissance spirituelle toujours construit la vie de l’homme, remet tout en ordre, en place dans sa vie, dans son cœur ». Présentant la figure de Jean le Baptiste décrite dans les écritures du jour, il a rappelé que : « Jean est la figure des témoins de l’Evangile. On peut le dire aussi, la figure de l’Eglise elle-même, c’est-à-dire une voix avec son pouvoir spirituel invite Jésus aux hommes de son temps. Ce qui est important aussi, il ne s’appartient pas. Il n’est pas au centre de la scène, ou il n’est pas le centre de la scène. Il montre l’autre qui est le centre, le Seigneur Jésus. L’église non plus ne s’appartient pas. Elle ne vit pas pour elle-même, mais pour conduire les hommes vers Jésus-Christ. C’est notre mission à tous et à toutes. Mener une vie pour conduire les hommes à Jésus, vers Jésus. Tout doit converger vers cet objectif. Et c’est ainsi que tout disciple, qu’il soit ministre consacré, évêque, prêtre, religieux, religieuse ou qu’il soit simple fidèle que vous êtes, notre mission c’est de conduire l’autre à Jésus et pas à nous-mêmes. Tous, nous sommes appelés à amener les autres à Jésus. Le disciple n’attire pas à lui, mais il indique aux autres le Seigneur, comme Jean-Baptiste ».Même si on a des disciples aujourd’hui qui attirent à eux et qui disent simplement qu’il faut savoir que Dieu est là, mais moi je suis important pour vous parler de Dieu.

Et Mgr Basile de conclure : « Pour croire, il faut être humble comme Jean-Baptiste, comme tous les Saints, comme Saint Basile le Grand et Saint Grégoire de Laziance. Demandons la grâce de l’humilité. Souvent, c’est une vertu qui n’est pas facile à vivre, parce qu’on a toujours cet orgueil de penser que nous sommes meilleurs que les autres. En tout, nous sommes meilleurs, nous n’avons rien à recevoir d’eux, au contraire c’est eux qui peuvent recevoir de nous. Que cette grâce de l’humilité nous libère de la tentation de nous croire semblable à Dieu et de pouvoir faire ce que Dieu seul peut faire ».

Le vicaire général de l’Archidiocèse de Libreville, Mgr Jean-Jacques Kombila, s’est exprimé au nom des prêtres, religieuses et religieux,  et de tous les agents pastoraux. « Je m’adresse à notre père, au nom de tous, non seulement pour lui souhaiter la bonne fête de la Saint Basile, mais aussi au seuil de cette nouvelle année 2018. J’emprunte ses paroles au prophète Aaron et à ses fils, selon la manière avec laquelle il devait bénir ses fils d’Israël. C’est avec ces mêmes paroles, Excellence Mgr, que au nom de tous j’aimerais vous adresser nos vœux : Que le Seigneur vous bénisse et vous garde. Que le Seigneur fasse briller sur vous son visage, qu’il vous prenne en grâce et qu’il tourne vers vous son visage et vous apporte la paix. En ce jour que nous fêtons votre Saint patron, nous vous disons que Dieu lui-même vous prenne en grâce et qu’il vous bénisse. Dieu, dans sa providence, vous a choisi comme pasteur dans notre Archidiocèse de Libreville. En tant que pasteur vous avez tout fait pour garder ce peuple dans l’unité, unit comme un peuple de Dieu qui va vers son salut. Merci Mgr, pour tout ce travail abattu au sein de ce peuple confié par Dieu. Que le Seigneur vous conserve encore. De plus, qu’il vous donne sa grâce afin que vous soyez comblé et que Dieu lui-même prenne toujours soin de vous. Encore Bonne année 2018 et bonne fête de la Saint Basile ».

Par Fabien Essone

Publier votre commentaire